• congoetoile

Découvrez le Fleuve Congo

Dernière mise à jour : juin 25

Catégorie: Voyage | Géographie


Le fleuve Congo est le plus profond connu au monde et le plus impressionnant pour la quantité d'eau qu'il déplace chaque seconde - plus de 41.000 mètres cube/s, il est placé deuxième derrière le fleuve Amazone qui traverse une bonne partie de l'Amérique latine.



C'est le 9ème plus long fleuve de la planète, soit 4.700 km, et 2ème plus long fleuve d'Afrique derrière le Nile. Ces quantités massives d'eau sont directement attribuées à l'incroyable profondeur du fleuve Congo.


Depuis sa source, au sud-est du Congo, le fleuve circule vers le nord puis redescend au sud-ouest en traversant Brazzaville et Kinshasa qui sont les 2 capitales les plus proche du monde. En continuant le long de la frontière entre le Congo et l'Angola, il finit sa course en se jetant dans l'océan Atlantique.



Le fleuve Congo soutient des écosystèmes bio-diversifiés qui prospèrent à la fois dans les prairies du pays et dans les forêts tropicales du Congo. De nombreuses espèces de poissons vivent dans l'incroyable profondeur du fleuve Congo ; plus de 230 ont été identifiés dans le Pool Malebo et les eaux qui y coulent à eux seuls.



Les marécages fluviaux, qui s'assèchent souvent à basse eau, sont habités par des dipneuste (ou poissons-poumons), qui survivent aux périodes de sécheresse enfouis et enkystés dans des cocons de mucus.



Dans les marais boisés, où l'eau a la couleur du thé noir, le poisson-chat noir y prend la couleur de son environnement. La faune des marais et celle des petits cours d'eau parallèles ne se mêlent pas à la faune de la rivière elle-même.



Les eaux du Congo contiennent diverses espèces de reptiles, dont les crocodiles sont les espèces les plus frappantes. On trouve également des tortues semi-aquatiques, de même que plusieurs espèces de serpents d'eau.



Les mammifères aquatiques sont rares, composés de l'hippopotame, de deux espèces de loutres et du lamantin. Le lamantin (vache de mer), qui vit entièrement dans l'eau, n'a été officiellement identifié que sur l'affluent de la Sangha mais semble avoir donné lieu à de curieuses légendes sur le bas Congo, y compris son association avec une créature appelée Mami Wata (une sorte de sirène), dont des histoires ont été portées par des esclaves africains aux Amériques.



Le long des rives du fleuve Congo se trouvent plus de deux douzaines de magnifiques cascades ainsi que des milliers d'îles, certaines s'étendant sur plus de 10 km de diamètre.



Le fleuve est le plus puissant d'Afrique avec une quarantaine de centrales hydroélectriques. Les Africains ont trouvé des stratégies pour exploiter cette force de la nature et y créer encore plus d'électricité dans la région. Le fleuve Congo a le potentiel de fournir de l'électricité à toute l'Afrique subsaharienne.



À LIRE

Inga 3, la solution pour l'Afrique




Il peut également être la principale source de transport dans cette région d'Afrique centrale, avec tous ses ruisseaux, il offre plus de 14.500 kilomètres de routes navigables dans le centre de l'Afrique. Une grande quantité de marchandises y est d'ailleurs transportée chaque jour.


Pour terminer, l'eau du fleuve Congo est la plus utilisée pour irriguer les cultures telles que le tabac, le coton, la canne à sucre et l'arachide, des plantes connues pour prospérer dans les conditions très humides qui recouvrent les zones fluviales.



CONGO Étoile recommande