• Geraldine Lacides-Ilunga

La République Démocratique du Cobalt

Dernière mise à jour : avr. 13

Catégorie: Business | Science


Dans le monde d'aujourd'hui où le développement de nouvelles technologies avance à toute vitesse, le stockage sur batterie rend possible une énergie propre et illimitée. Des technologies pratiques telles que les véhicules électriques ainsi que les appareils portables (ou sans fils), dépendent entièrement d'une des compositions minérales appelée Cobalt; un minerai dont la RDC est le plus important producteur au monde. 


Mine Congo
Une mine de cobalt, à Kolwezi, en République démocratique du Congo. SAMIR TOUNSI/AFP

LES ORIGINES DU COBALT


Pour la petite histoire, le mot cobalt remonte du terme allemand kobold au XVIe siècle, qui signifie gobelin, ou esprit maléfique. Kobold a été utilisé pour décrire les minerais de cobalt qui, tout en étant fondus pour leur teneur en argent, dégageaient du trioxyde d'arsenic toxique. La première application du cobalt était dans les composés utilisés pour les colorants bleus, dans la poterie, le verre et les glacis. La poterie égyptienne et babylonienne teinte avec des composés de cobalt peut être datée de 1450 av. JC. En 1735, le chimiste suédois Georg Brandt fut le premier à isoler l'élément du minerai de cuivre. Il a démontré que le pigment bleu provenait du cobalt et non de l'arsenic ou du bismuth comme le croyaient à l'origine les alchimistes. Après son isolement, le métal cobalt est resté rare et rarement utilisé jusqu'au 20e siècle.



Le cobalt est naturellement présent dans les latérites contenant du nickel ainsi que dans des gisements de sulfure de nickel-cuivre et, par conséquent, il est le plus souvent extrait comme sous-produit du nickel et du cuivre. Selon le ‘’Cobalt Development Institute’’, environ 48% de la production de cobalt provient du nickel, 37% du cuivre et 15% de la production primaire de cobalt.


La RDC détient les plus grandes réserves de cobalt au monde et en est également la plus grande productrice fournissant plus de la moitié de l'approvisionnement mondial. En effet, certains chercheurs osent dire que le monde ne peut avancer sans la RDC. Avec internet, nous sommes de plus en plus connectés les uns avec les autres et le monde ne peut se passer de ce réseau important. Ce métal rare joue l'un des rôles les plus importants dans la durabilité de l'intelligence artificielle car celle-ci ne peut fonctionner sans stockage d'énergie. L'intelligence artificielle est plus que jamais présente dans notre quotidien.

Les réseaux sociaux, le smart banking, le streaming, les collectes et échanges d'information sont des exemples de nouvelles normes qui nous facilitent la vie.



Puisque le Cobalt Congolais est au centre, l'industrie de l'aérospatiale ainsi que celle de l'aéronautique ont connu d'énormes avancées technologiques ces dernières années, ce qui mène à l'augmentation de la demande de ce métal qui est apprécié pour sa résistance aux températures élevées et à la corrosion. En outre, ce métal est également utilisé dans les aciers magnétiques, les outils de coupe à grande vitesse et dans les alliages utilisés dans les turbines à réaction ainsi que les générateurs de turbine à gaz.

Le réalisateur Simon Moores de la ‘’Benchmark Mineral Intelligence’’ déclare que ceux qui contrôlent ces matières premières (lithium, cobalt, nickel et graphite) et ceux qui possèdent le savoir-faire dans fabrication et la transformation, détiendront l'équilibre de la puissance industrielle dans les industries de l'automobile et du stockage d'énergie du XXIe siècle.


Afin de soutenir son expansion, la révolution technologique que nous vivons de nos jours a besoin de moyens efficaces de stockage d’énergies. Les batteries et d'autres applications physico-chimiques dont les caractéristiques particulières nécessitent des métaux relativement rares comme le lithium (Li) et le cobalt (Co), offrent une stabilité et une densité énergétique élevée qui permettent aux batteries de fonctionner en toute sécurité et pendant de plus longues périodes.



< Précédent | Suivant >

CONGO Étoile recommande